Ryanair ne peut exclure l’accès à son site Web et la fourniture de services par l’agence en ligne OPODO

Ryanair ne peut exclure l’accès à son site Web et la fourniture de services par l’agence en ligne OPODO

Le droit des bases de données peut-il faire obstacle à la liberté du commerce et l’éclosion de nouveaux modèles sur Internet ?

C’est à cette question passionnante que la cour d’appel de PARIS a répondu le 23 mars 2012.

Mon analyse de cet arrêt est parue dans la Revue Lamy droit de l’immatériel du mois de mai 2012. Vous pouvez télécharger l’article en cliquant sur ce lien : ArticleLamyCommentaireRyanair-Opodo.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

English